Films réalisés par Chris Marker pour l'installation Zapping Zone

Zapping Zone. Fragments d'une télévision imaginaire (Zapping Zone. Proposals for an imaginary Television) est une installation multimédia conçue par Chris Marker, pour le Centre Georges Pompidou, à Paris, en 1985 (voir section "exposition").
Il s'agit d'une oeuvre évolutive. Des films ont été ajoutés ou remplacés, et l'ordre en a été modifié entre 1990 et 1994.
Les films sont proposés par "Zone". Les films ont parfois été conçus pour l'installation, parfois il s'agit d'oeuvres antérieures intégrales ou sous forme de fragments.
A noter que certaines zones comprennent seulement des photographies montées en "diaporama", et d'autres non pas de nom ou le contenu original en est inconnu.

Distribution:

L'installation est louée par le Centre Pompidou sous conditions et autorisation préalables.
Les films sont distribués par les Films du Jeudi.

Variantes:

Birgit Kämper et Thomas Tode, dans leur incontournable ouvrage Chris Marker. Filmessayist (1997), proposent en fin de volume une description de Zapping Zone (Proposals for an Imaginary Television) de son format "originelle" aux transformations de 1994, soit:

  • Zone Matta (Beaubourg 1985)
  • Zone Tarkowski (Gotland/Paris 1985/86)
  • Zone Christo (Pont-Neuf 1985)
  • Zone Clip: Getting away with it (Electrionic - London 1990)
  • Zone Frisco: Junkopia (San Francisco 1981)
  • Zone Bosniaque: Le Vingt Heures dans les camps (Ljubljana 1993)
  • Zone Séquences: Le fond de l'air est rouge (1977), Sans soleil (1982), Le joli mai (1962), La sixième face du Pentagone (1967), L'héritage de la Chouette (1989), Le tombeau d'Alexandre (1993), Level Five (1994)
  • Zone bestiaire: Chat écoutant de la musique, An Owl is an Owl, Zoo Piece, Slon Tango, Bullfight in Okinawa
  • Zone spectre (Raum/Ton - Endlosschleife)
  • Zone Tokyo (Spaziergang)
  • Zone Berlin (Berlin 1990)
  • Zone photos: 301 Fotos zum Durchblättern
  • Zone TV: Ceausescu détourné, Montand répète, Belkhodja s'expose, Fragments d'une télévision imaginaire
  • Zone Vidéo: Bildschirme um Sie vor dem Fernsehen zu schützen
  • Zone Hyperstudio: Ein Cyberturm mit dem AppleIIGS
  • Zone Slideshow: Unbewegte Bilder
  • Zone Collages: Unbewegte Bilder
  • Zone Elephant: 30 Situationnen eines Elefanten
  • Zone Graphs: Die Nostalgie des Apple IIe
  • Zone Owlkey: Eule mit wechselnden Gefieder

Im einzelnen enthält Zapping Zone folgende Videofilme, 1985-1990:

  • Matta '85: 14 min. 18 sek. S-VHS-Video. Über den Maler Roberto Matta
  • Christo '85: 24 min. S-VHS-Video. P: Films de l'Astrophore. Über die Verhüllung des Pariser Pont Neuf 1985 durch Christo. Auch unter dem Titel From Christo to Christo: Video: VdP
  • Tarkovski '86: 26 min. S-VHS-Video. Ein Gespräch mit dem Filmemacher am Krankenhausbert und Beobachtungen bei den Dreharbeiten zu Tarkowski Film Das Opfer.
  • Eclats: 20 min. Video
  • Bestiaire: 9 min. 4 sek. S-VHS-Video. Besteht aus drei Teilen: Guillaume-en-Egypte. M: Federico Mompou. An Owl is an Owl is an Owl: 3 min. 18 sek. Zoo piece: 2 min. 45 sek.
  • Spectre: 27 min. Video
  • Tokyo Days: 24 min. Video. "Spaziergang" mit Arielle Dombasle in Tokio
  • Berlin '90: 20 min. 35 sek. Video Hi8
  • Photo Browse: 17 min. 20 sek. 301 Photos
  • Détour Ceausescu: 8 min. 2 sek. Video. MNAM
  • Théorie des ensembles [Mengenlehre]: 1990, 11 min. [nach dem Katalog Point Video des Musée National d'Art Modern: 13 min., 1991]. Computeranimation. M: Alfred Schnittke. Mathematich-wissenschaftlicher Berater: Antoine Hofman. Künstlerischer Berater: Meister Bertram. Video: MNAM.

Nachträge 1992:

  • Azulmoon (1992), Endlosschleife
  • Coin fenêtre: 9 min. 35 sek. Video Hi8

Nachtrag 1993:

  • Slon Tango: 4 min. 15 sek. M: Tango von Stravinski. Video Hi8. TV: 12.2.1994. Arte (Programm: Snark).

Nachtrag 1994:

  • Bulfight / Okinawa//: 4 min. 12 sek. Video Hi8

Nous proposons ici la dernière version, soit les films visibles aujourd'hui lorsque l'installation est exposée.

Zone Matta

Comporte le film Matta (1985 - France - 14'18'' - S-VHS vidéo - Couleur).
Il s'agit d'une visite faite par le peintre surréaliste Roberto Matta de l'exposition rétrospective qui lui est consacrée au Musée national d'art moderne de Paris.

haut

Zone Tarkovski

Comporte un extrait de 24 minutes du Sacrifice d'Andrei Tarkovski (1986 - Suède / Royaume-Uni / France - 149' - 35 mm - Couleur).

haut

Zone Christo

Comporte le film From Chris to Christo (1985 - France - 24' - S-VHS vidéo - Couleur).
Chris Marker filme l'emballage du Pont-Neuf à Paris, le plus vieux pont de la capitale, réalisé par Christo et Jeanne-Claude entre le 22 septembre et le 7 octobre 1985.
Après 10 années de luttes acharnées auprès de l'administration française pour obtenir les autorisations nécessaires, les deux artistes ont pu mettre en marche leur projet, utilisant 40 876 mètres carrés de toile de polyamide dorée et le toile était retenue par 13 076 m de corde et plus de 12 t de chaînes d'acier. Le résultat fut un succès total, la charge historique et culturelle du pont laissait place à une architecture moderne délesté de toutes traces du passé.
De son côté, Marker s'attache à la réaction des passants durant tout le processus, tout autant qu'au technicien à l'oeuvre pour l'emballage-déballage des bâches de polyester ocre-jaune.

haut

Zone clip

Comporte un clip vidéo intitulé Getting away with it (1990 - France - 4'17'' - vidéo - Couleur), du groupe anglais Electronic, composé de Bernard Summer du groupe New Order, de l'ex-guitariste des Smiths, Johnny Marr, et du chanteur des Pet Shop Boys, Neil Tennant.

haut

Zone Frisco

Comporte le film Junkopia (1981 - France - 6' - Beta sp - Couleur) qui reçu le César du meilleur documentaire en 1983.
Chris Marker filme, une journée sur la plage d'Emeryville, à San Francisco, où des artistes anonymes ont fabriqué des sculptures avec des déchets livrés par l'océan.

haut

Zone séquence

Cette zone comporte des extraits de films de Chris Marker pour une durée d'environ 27'30''.

haut

Zone éclat

Cette zone a été remplacée par la zone "bosniaque" en 1992.

haut

Zone bosniaque

Elle comporte Le 20h dans les camps (1993 - France - 27' - Hi 8 - Couleur).
Le film évoque une expérience que Marker qualifie d'unique et de fragile: la création, par un atelier de jeunes réfugiés originaires de Bosnie-Herzégovine, d'une télévision pour réfugiés, habitants du camp de Roska, afin de tenter de lutter contre leur repli sur eux-mêmes, leur coupure du monde extérieur.
Les émissions sont faites dans des conditions artisanales. Chacun s'occupe de tout, les réalisateurs travaillent dur, ils n'ont pas de formation préalable, mais une forte envie de communiquer et une croyance en l'image comme moyen de lutter contre l'oubli. Ils puisent les images sur quatre chaînes satellite qu'ils proposent en confrontation si celles-ci ne disent pas la même chose.

haut

Zone bestiaire

Cette zone comporte en fait 5 courts métrages:

  • Chat écoutant de la musique (1990 - France - 2'47'' - vidéo - Couleur) : un chat allongé sur les touches d'un piano écoute Pàjaro triste  de Federico Mompou.
  • An Owl is an Owl (1990 - France - 3'18'' - vidéo - Couleur) : visages de chouettes se succédant.
  • Zoo Piece (1990 - France - 2'45'' - vidéo - Couleur) : courtes séquences sur des animaux dans un zoo.
  • Slon Tango (1992 - France - 4'30'' - vidéo - Couleur) : un éléphant ("slon" en russe) dansant sur une musique de tango.
  • Bullfight in Okinawa (1992 - France - 4'12'' - vidéo - Couleur) : combats de taureaux au Japon durant lesquels les propriétaires dans l'arène sont plus agressifs et combatifs que les taureaux eux-mêmes.

haut

Zone spectre

27 minutes de formes aléatoires réalisées sur EMS spectre.

haut

Zone Tokyo

Comporte le film Tokyo Days (1986 - France - 24' - vidéo - Couleur).
Dans Tokyo Days, Chris Marker déambule et filme dans les rues de Tokyo, aux côtés de son amie Arielle Dombasle, tel un touriste.

haut

Zone Berlin

Comporte le film Berliner Balade (1990 - France - 20'35'' - vidéo - Couleur).
Marker se rend à Berlin pour y filmer la "chute du mur". Caméra à l'épaule, il se promène aux abords du mur ou de ce qui en reste et des points frontières, filmant les allées et venues, interviewant les passant et les vendeurs de mur.

Zone photo

17 minutes 20 secondes de photographies sous forme d'un diaporama.

Photos. Browse, 1990
Musique Bill Evans
17'20'', couleur, son
"Cette vidéo fait initialement partie de l'installation Zapping Zone. Chris Marker construit là, avec des photos, une narration sans récit et sans commentaire. Son sujet est certes la photographie, mais il s'agit aussi de l'inscription du souvenir, tant sur la pellicule que dans la mémoire. On reconnaît au passage, dans le défilement subtil des images, les photos du Dépays, des visages de femmes, des photos de tournage, des chats, des maneki nekos.
Ce qui est évoqué là avec force, c'est la vie et l'œuvre de Marker, une autobiographie par l'image, une forme distanciée de la nostalgie à l'œuvre sur une musique de Bill Evans."
Etienne Sandrin

haut

Zone TV

Comporte le film Détour Ceausescu (1990 - France - 8' - vidéo - Couleur).
Il s'agit d'une satire des plus caustiques sur l'informations telle que la conçoit TF1.
Marker reprend le flash spécial de la sentence et l'exécution des époux Ceausescu qu'il entrecoupe de publicité, montrant bien le côté hypocrite voyeur et purement mercantile de la première chaîne télévisuelle française.
Un des rares articles sur ce film a été écrit par Moritz Pfeifer, dans le East European Film Bulletin, sous le titre "Blaming the media".

Détour. Ceausescu
Chris Marker, 1990
"C'est la première fois au monde qu'une télévision peut présenter un procès suivi d'une exécution filmée de bout en bout".
C'est par cette annonce - une des plus inconcevables jamais entendues à la télévision - que commence Détour. Ceausescu. C'est ainsi que Michèle Cotta, présentatrice du petit écran, invite le spectateur au voyeurisme suprême, celui de la mise à mort, en direct, du couple de dictateurs roumains Elena et Nicolae Ceausescu, après avoir précisé que la diffusion de ce procès et de cette exécution ne serait pas interrompue par des séquences publicitaires.
La structure de la vidéo que Chris Marker réalise en réaction à cette émission prend l'exact contrepied de cette preuve affichée d'intégrité déontologique. Il choisit en effet d'appliquer à la matière même de ce reportage le mécanisme ordinaire de la diffusion télévisuelle, en y réintroduisant le principe du message publicitaire à des fins critiques, le détournant pour qu'il devienne le vecteur des signes nécessaires à la production de son propre récit. Il utilise à cette fin plusieurs séquences publicitaires, ne conservant de leur message initial que de petites unités sémantiques qui, ajoutées à des fragments soigneusement choisis du reportage télévisé, vont porter la continuité du discours.
Sous l'apparence d'un montage hâtif à l'image d'une qualité médiocre, Chris Marker réalise avec Détour. Ceausescu une partition magistrale, qui dépasse ce qu'on peut attendre de cet exercice d''historiographie subjective". En quelques minutes et bien au delà de l'exposition de faits historiques, en l'occurrence la chute des Ceausescu, Marker indique là, sans autre discours que celui contenu dans la précision du montage, plusieurs choses: l'omniprésence partagée des signes télévisuels, l'altération de la perception de l'histoire immédiate par le storytelling, l'exploitation du spectacle de la barbarie dans un monde dit civilisé.
Autant d'éclairages sur l'époque, subtilement revendiqués par l'apposition à peine cryptée de la signature de l'artiste empruntant la forme d'un slogan publicitaire: "Krys - entendre "Chris"- tu nous ouvres les yeux".
Etienne Sandrin, Saint-Martin, janvier 2014

haut

Zone Azulmoon

On ignore ce que contient cette zone. Elle aurait été ajoutée en 1992, avec un film d'une durée d'environ 30 minutes.

haut

La théorie des ensembles

Ajouter après coup, la Théorie des ensembles (1992 - France - 13' - vidéo - Couleur) est un film d'animation numérique réfléchissant sur la notion mathématique d'ensembles, à partir de l'arche de Noé.

haut

Bibliographie Zapping Zone

  • * Jean-Michel FRODON, "Le Miroir aux images", Le Monde, n° n/a (24 septembre 1990), p. n/a
  • * François JONQUET, "Beaubourg, Zapping Zone", Le Quotidien, n/a (25 septembre 1990), p. n/a
  • * Thierry JOUSSE, "Au pays des hybrides", Cahiers du cinéma, n° 435 (septembre 1990), p. n/a
  • * Raymond BELLOUR, "Eloge en si mineur (Zapping Zone, 1990), dans Raymond BELLOUR, C. DAVID, C. van ASSCHE, Passage de l'image, Paris: Editions du Centre G. Pompidou, 1990, p. 169-171; traduction en anglais, dans BELLOUR, Catherine DAVID, Catherine van ASSCHE, Passage de l'image, Barcelone: Fundacio Caixa de Pensions, 1991, p. 190-194; traduction en allemand, dans Birgit KAMPER et Thomas TODE (dir.), Chris Marker, Filmessayist, Munich: Institut Français / CICIM, 1997, p. 129-134
  • * Jean-François CHEVRIER, Catherine DAVID, "Actualité de l'image", dans Raymond BELLOUR, C. DAVID, C. van ASSCHE, Passage de l'image, Paris: Editions du Centre G. Pompidou, 1990, p. 17-33; traduction en anglais, dans BELLOUR, Catherine DAVID, Catherine van ASSCHE, Passage de l'image, Barcelone: Fundacio Caixa de Pensions, 1991, p. 26-47
  • * Christine van ASSCHE, "De l'apport du vidéographique", dans Raymond BELLOUR, C. DAVID, C. van ASSCHE, Passage de l'image, Paris: Editions du Centre G. Pompidou, 1990, p. 71-76; traduction en anglais, dans BELLOUR, Catherine DAVID, Catherine van ASSCHE, Passage de l'image, Barcelone: Fundacio Caixa de Pensions, 1991, p. 96-101
  • * Christine van ASSCHE, "Zapping Zone. Proposals for an imaginary Television", 1990-1992", dans Christine van ASSCHE, Vidéo et après. La collection vidéo du Musée National d'Art Moderne, Paris: Centre G. Pompidou - Carré, 1992, p. n/a; traduction en allemand, dans Birgit KAMPER et Thomas TODE (dir.), Chris Marker, Filmessayist, Munich: Institut Français / CICIM, 1997, p. 308-309
  • * Stanislas de HALDAT, Thierry KÜBLER, "La Télé du camp", Télérama, n° 2'773 (04 août 1993), p. n/a [= Le 20h dans les camps]
  • * Jean-Michel FRODON, "Leur miroir et le nôtre", Le Monde, n° n/a (10 septembre 1994), p. n/a [= Le 20h dans les camps]
  • * Jean-André FIESCHI, "Poulpe au regard de soie!", dans Jean-André FIESCHI, Patrick LACOSTE, Patrick TORT, Animal écran (coll. supl. Centre G. Pompidou), Paris: Centre G. Pompidou, 1996, p. 13-31 [cf. Slon Tango]

haut

Bestiaire

(DVD - France)

Slon tango, Théorie des ensembles

(DVD - Espagne)

Chat écoutant de la musique

From christo to christo chris marker

(DVD - France)

Chat écoutant de la musique

From christo to christo chris marker

(DVD - France)

Bestiaire

(DVD - USA)