Liens sur et autour de Chris Marker

La liste des liens proposée ici est dans un total désordre alphabétique, mais pas structurel.
Elle regroupe en fait l'essentiel des sites auxquels nous nous sommes abreuvés, qui nous ont inspiré en bien ou en mal, qui nous ont ouverts de nouvelles voies ou simplement qui ont enrichi notre photopinacoladadathèque.
C'est donc tout à la fois un juste retour des choses et une volonté de remercier leurs auteurs qui sont mentionnés ici.
Alors n'hésitez pas à cliquer...

SPIRALES 2011

Spirales. Autour de Chris Marker.
Fragments d'une mémoire collective.

Genève du 25 novembre au 4 décembre 2011

  • 75 films en 40 séances
  • 3 expositions: Les Marques aveugles, Passengers et Le Chat dans la ville
  • 1 colloque avec Bamchade Pourvali, François Niney, Thierry Garrel, Jean Perret, Etienne Sandrin, Annick Rivoire...
  • 2 centres de documentation pour lire, voir, entendre et découvrir

Site web Spirales 2011

Programme SPIRALES 2011


Réalisateur du film culte La Jetée, Chris Marker est l'une des figures majeures du cinéma. Faute d'une meilleure diffusion de son œuvre, confinée aux cercles restreints des spécialistes, artistes et amateurs inconditionnels, il est aujourd'hui encore trop largement méconnu du grand public. Spirales. Autour de Chris Marker: fragments d'une mémoire collective offre de voir une grande part du travail protéiforme de ce bricoleur de génie, essentiel à la compréhension de la culture occidentale.

Mais Chris Marker est au cœur d'un réseau d'influences esthétiques et politiques que la programmation de Spirales entend rendre manifestes, remettre en contexte, commenter, avec Bellon, Borowczyk, Costa-Gavras, Deswarte, Devart, Godard, Grassians, Guzman, Heinrich, Hitchcock, Ivens, Kaminker, Kast, Klein, Kurosawa, Le Masson, Languepin, Lelouch, Lhomme, Littin, Marret, Mattelard, Mayoux, Medvedkine, Meppiel, Paviot, Ravel, Reichenbach, Resnais, Ruspoli, Shamberg, Sirkis, Suire, Tarkovski, Varda, Varlin, Vautier, Vogel, Wenders… mais aussi Braunberger, Geva, Gilliam, Greco, Hieronymi, Jeremy, Le Besco, Sandrin… réalisateurs, proches, collaborateurs ou amis, maîtres ou élèves, sont ici convoqués en témoins d'une mémoire collective et créative de notre contemporanéité.
Davantage qu'à la découverte de la seule œuvre de Chris Marker, Spirales invite ainsi à l'expérience plurielle d'un engagement renouvelé dans le temps de notre Histoire.

Les incontournables et leurs négatifs

Le site "officiel" sur Chris Marker, à défaut d'être "de" Chris Marker, faute de preuves évidentes suffisantes et bien connues, mais toujours incroyablement bien informé avant que tout n'arrive partout dans le monde... Magie indissoluble dans l'eau, tout en anglais...

Mi-juin 2015, la Cinémathèque Française donne enfin un résumé de l'inventaire sommaire entreprit dès septembre 2013, à la suite du décès de Chris Marker en fin juillet 2012. Avec l'accord des héritiers, les archives de l'artiste ont été déposées dans l'institution parisienne, préférée à l'IMEC (voir lien ci-dessous).
Le résumé mis en ligne est le suivant:
"Les 550 cartons qui composent le fonds se répartissent comme suit :

  • 5 cartons d’affiches
  • 6 cartons de disques vinyles, documents sonores
  • 15 cartons de photographies
  • 39 cartons d’appareils informatiques, vidéo et disques durs
  • 55 cartons d’objets, miniatures…
  • 66 cartons de supports audiovisuels (Beta, master...)
  • 98 cartons d’archives (presse documentation, dossiers)
  • 112 cartons de VHS et DVD édités et d’enregistrements personnels
  • 137  cartons de périodiques et d’ouvrages.


A ce jour, les cartons de photographies ont été entièrement inventoriés, bien que toutes les photos n’aient pas encore pu être identifiées. De même, l’inventaire des appareils est achevé. La bibliothèque de Chris Marker, riche de quelque 137 cartons, a fait l’objet d’un travail approfondi en voie d’achèvement.  Bibliothèque de travail, et non de collectionneur, elle présente la singularité que chaque ouvrage est truffé de documents divers : correspondances, coupures de presse, etc. Chaque volume a ainsi dû faire l’objet d’une description précise des éléments qu’il contenait. Pour rendre compte de cette bibliothèque, le rapport d’inventaire sera certes instructif, mais à l’évidence insuffisant. Un projet de bibliothèque virtuelle est donc à l’étude.
L’inventaire se poursuit actuellement avec les objets, les affiches, les supports audiovisuels et les archives papier. Ce travail devrait être achevé à l’automne 2015. L’inventaire des disques durs, sur lesquels Chris Marker a travaillé au cours des vingt dernières années de sa vie, a également débuté. Ces disques contiennent plusieurs millions de fichiers. Mener à bien la description de ces contenus sera un travail de longue haleine. De même, un premier travail a été mené sur le fonds de près d’un millier de disquettes informatiques, par une conservatrice spécialiste de ce type de support. Un travail de sauvegarde et de restauration, préalable indispensable à l’inventaire des contenus, sera mené dans les prochains mois.
Dans le courant de l’automne, ce sont les collections de VHS, DVD, CD et disques vinyle qui seront inventoriés, permettant ainsi, à l’horizon de l’été 2016, d’avoir analysé l’ensemble des cartons du fonds et d’avoir ainsi une première vue globale de sa cohérence et de sa richesse. Le travail de catalogage pourra alors commencer, l’objectif demeurant de mettre le fonds à la disposition des chercheurs à l’horizon de 2018, en même temps qu’il sera présenté sous forme d’une grande exposition à la Cinémathèque française, sur laquelle le comité scientifique commence déjà à travailler.
Rappelons que ce comité est composé de : Raymond Bellour, écrivain, critique, chercheur et enseignant ; Laurence Braunberger, productrice ; Jean-Michel Frodon, journaliste et enseignant ; Raymonde Morin-Bouche et Mabel Duflo Nicolaÿ, représentant la succession Chris Marker ; Serge Toubiana, directeur général de la Cinémathèque française, remplacé depuis 2016 par Frédéric Bonnaud; Christine Van Assche, conservatrice honoraire au Centre Georges Pompidou."

Joël Daire, avec le concours de Valérie Sanroma-Kernke et Marie Bergue

Depuis lors, dans un entretien ​accordé à Louis Guichard, de Télérama, le 25 novembre 2015, à l'occasion du don des archives de Jacques Demy à la Cinémathèque, Serge Toubiana revient rapidement sur l'acquisition des archives de Chris Marker, en ces termes:
"Il y aussi le cas de Chris Marker, qui n'a pas fait de testament. Au cours des dernières années de sa vie, il était logé chez Costa-Gavras, président de la Cinémathèque, et il avait dit qu'il laisserait une lettre précisant ce qu'il voulait faire de ses archives. Mais on n'a rien trouvé de tel. A sa mort, il y a donc eu un inventaire sommaire et une recherche de descendance qui a identifié six personnes au 5e et 6e degrés… Nous leur avons fait une proposition qui a été retenue et nous avons acquis le fonds pour 40 000 euros. Nous nous sommes trouvés face à une sorte de gigantesque foutoir avec des lots énormes de photos, de négatifs, de disques durs, d'ordinateurs, tout le travail qu'il faisait sur Second Life, des centaines de petits objets, de collages, de journaux… Il gardait tout. Mais qu'en faire ? C'est un travail considérable. Nous avons constitué une équipe en interne chargée de poursuivre l'inventaire et de travailler sur le fonds numérique. De plus, un comité scientifique se réunit régulièrement. Comment montrer l'arborescence de cette œuvre hybride? Chris Marker était un média à lui tout seul. Peut-être faudra-t-il associer des ingénieurs à cette réflexion… Il y aura sans doute un événement Marker à la Cinémathèque en 2017 ou 2018."

haut

L'Institut mémoires de l'édition contemporaine (IMEC) conserve une partie des archives de Chris Marker, essentiellement sa vidéothèque (53 boîtes d'archives ; 500 imprimés).

La Bibliothèque nationale de France (BNF) conservait le fond le plus important des oeuvres de Chris Marker, aussi bien en matière de publications (grâce au dépôt légal), que de films, de photographies, voire de manuscrits, jusqu'à l'établissement de notre collection donnée au FmAC de Genève et en attendant l'inventarisation des archives personnelles de Chris Marker, déposées entre la Cinémathèque et l'IMEC.

Il suffit d'appeler et une voix féminine dans la droite ligne de "Souvenir" vous dira tout ce que vous voulez savoir sur Chris Marker et son oeuvre. Alors, n'hésitez pas! :)
Vive les vacances!

Anciennement SLON, le producteur et diffuseur français des films plus anciens de Chris Marker.

Site incontournable aujourd'hui, car l'un des principaux galeristes de l'oeuvre de Chris Marker, auprès de qui on peut acheter des oeuvres de l'artiste.

L'autre grand diffuseur américain de l'oeuvre de Chris Marker.

Principal distributeur des films de Chris Marker en DVD. Très utile par le nombre de renvois proposés à des interviews (Jean Négroni...), articles, dvd etc.

Site pour la distribution de films de Chris Marker aux USA, soit Berlin 1990, Bestiaire (Chat écoutant de la musique, An Owl is an Owl, Zoo Piece), Immemory, Matta, Prime Time in the Camps, Slon Tango et Tokyo Days.

Un incontournable pour trouver des documents filmés ou sonores d'époque. Payant mais à prix symbolique pour l'usage privé.

Le site le plus intéressant, avant l'avènement de chrismarker.ch, pour avoir un aperçu rapide et suffisant sur la filmographie de Chris Marker, entre autre, avec synopsis.
Bien informé, même si certaines références concernant distributeurs et ayants droit sont devenues obsolètes et que la filmographie n'est pas complète.

Un incontournable pour trouver des pistes et avoir une info condensée et correcte.

Bien que très connu et par trop utilisé comme point de de départ (et souvent final) de toute recherche, il ne faut pas hésiter à faire des recherches spécifiques comme le montre l'exemple de "Silent Movie" qui a une page sur Wikipedia, mais qui n'est pas reliée au lien de la page "Chris Marker" !
A noter que nous avons intégralement revue la page wiki de Chris Marker en 2012 et la suivons de près!

Guillaume-en-Egypte y a tenu une chronique régulièrement jusqu'en 2010...

Pour commander l'intégralité de la revue Esprit ou quelques exemplaires, au format numérique.
Too late : [épuisé]

Pour quelques films de Raymond Vogel ou René Vautier... oserions-nous dire "incontournables"?

Site officiel du réseau d'associations d'éducation populaire fondés dans les années 1940.

Page Facebook officielle de M. Chat - Thoma Vuille.


haut


Les banques et bases de données

Dépendantes du CNC, les Archives françaises du film (devenues depuis CNC Patrimoine) proposent une base de données très complète et bien structurée sur les films, longs et courts métrages, conservés dans leurs fonds, avec mention de la possibilité ou non de consulter une copie.
On y a découvert des films non mentionnés à ce jour dans la filmographie de Chris Marker.
Un très très léger défaut: la durée des films n'est pas mentionnée dans la fiche technique. Quand bien même la durée peut varier d'une copie à l'autre, une approximation est toujours utile et plus précise que "court métrage" ou "long métrage".
Notons encore que les copies sont consultables sur conditions et rendez-vous. Mais l'accueil est très chaleureux et le personnel très prévenant. Un grand merci!

"En août 2007, la Cinémathèque française met en ligne le premier catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma, Ciné-Ressources, concrétisant ainsi un effort de près de dix ans des institutions patrimoniales françaises en matière de cinéma."
Très décevant pour une institution qui a, en partie, pour but de défendre et promouvoir le cinéma français.
Lacunaire, peu utile, mal fichu. Mais amélioration en cours, promis!

Base de données détaillant le contenu des principales revues du cinéma françaises, à l'exception des Cahiers du cinéma. Très pratique pour trouver un article de ou sur un réalisateur.

Utile pour les fiches techniques des installations de Chris Marker conservées dans les collections du Centre.

Utile pour trouver des contacts de distributeurs, producteurs ou ayants droit, ou du moins de pistes pour les retrouver.

Pour une recherche des contacts de distributeurs et producteurs.

"An experimental classification web service", sur lequel on trouve un peu plus que ce que l'on n'était pas venu chercher sur Chris Marker.

Fonds audiovisuel du Parti communiste français. Mouvement ouvrier & démocratique, le seul à faire signer des décharges ;-)


haut


Programmes de rétro[vision en per]spective


haut


Article d'Olivier-René Veillon, paru dans Images documentaires, n° 15 (1993), p. 49-55, suivi d'une filmographie-bibliographie, p. 57-64

Article de Johanne Villeneuve, paru dans Protée, vol. 28, n° 3 (2000), p. 7-12, en ligne sur erudit.org.

Version intégrale de la biographie de Chris Marker par Catherine Lupton. Une des meilleures aventures de M. Christian-François Bouche Villeneuve parue à ce jour, mais tout en anglais.

Article de Florence Coronel, paru dans la 1ère revue en ligne universitaire française de cinéma, Cadrage.net, en mars 2007.

Article d'Emi Koide, paru dans Revue appareil, n° 6 (octobre 2010), avec le sous-titre "Lieu du dépaysement temporel, entre le sommeil et le réveil"...

Un plan de formation proposée par Olivier Séror, loin d'être inintéressant.

Brève "histoire" du cinéma documentaire pour se rafraîchir la mémoire...


haut


Articles de surface au cas par cas

Liste des différents articles des Inrocks consacrés à Chris Marker.

A lire pour glaner quelques informations et images.

Sélection faite par le Museum of Modern Art (MoMA) de New York le 7 janvier 1994.

Article d'Annick Rivoire, paru dans Libération, le 4 décembre 2004, à l'occasion de la sortie de Chats perchés.

Site attaché au Baccalauréat, au programme duquel on retrouve Sans soleil. On y trouve aussi le texte du Dépays.

Bref descriptif, fond et forme.

Bref descriptif d'une conférence du Prof. Régine Mihal Friedman, visionnable sur akadem.

Un puzzle casse-tête très simple dès qu'on a la solution...

LE site consacré à Django Reinhardt et au jazz manouche. La référence quoi !

Article précisant où se trouve aujourd'hui la coupe d'un tronc d'arbre montré dans La jetée.

Quelques vidéos de M. Chat en action.

Site s'intéressant à M. Chat.

Description du fonds.

Acheter Chris Marker, de, autour de, en dehors de, avec, parmis...

De loin le moins cher, le mieux fourni, le plus intéressant des sites de ventes d'objets en ligne... et tout particulièrement de livres.

On peut y trouver entre autre l'édition coréenne des Coréennes avec traduction en anglais ou différents catalogues d'expositions consacrées à Chris Marker dont A Farewell to Movies (Zurich), ou encore des DVD distribués aux USA des films de Marker.

Un autre incontournable de la vente d'objets en ligne quoique moins bien fourni que Priceminister.

Probablement le meilleur moteur de recherche de livres anciens.

Site de vente regroupant des libraires de toute l'Europe sur lequel on peut trouver des raretés à des prix faits pour des raretés, à quelques exceptions près qui alors sont à acheter tout de suite.

Peu permettre de trouver quelques raretés toutes droit sortie des greniers et jusqu'alors introuvables ailleurs.

Pour trouver des films documentaires sur le 20e siècle. En anglais et dollars...

Pour acheter le coffret DVD de La jetée, Sans Soleil et surtout Level Five non distribué en France.

En désespoir de cause, on peut toujours essayer ici de trouver quelque chose...

haut